img

Actualités

Politique

Dans la province du Kasai central ,le vice premier ministre et ministre de l’intérieur invite le gouverneur du Kasaï Central à désigner des intérimaires à la tête de la ville de Kananga, et dans les territoires dont les autorités ont été suspendues. Jean Mwamba Kantu  et madame  Marguerite Lukampeta  respectivement  maire et maire adjoint de la ville de Kananga, ainsi que  les administrateurs des territoires de  Dimbelenge ,Lwiza, Kazumba, Demba, Dibaya sont soupçonnés dans  un détournement des patrimoines mobiliers de la province comme révèle un rapport d’enquête de la commission parlementaire  mise en place par l’assemblée provinciale du Kasaï central et  devraient tous  être mise à la disposition de la justice pour répondre de cette recommandation.   

« ...avoir reçu votre message (...) du 16/7/2019 relatif rapport d'enquête commission parlementaire assemblée provinciale Kasaï Central.  Pour éviter toutes entraves à la procédure judiciaire,  toutes les personnes impliquées audit rapport maire et maire adjoint,  Administrateur et administrateur adjoint sont suspendus de leurs fonctions. Stricte application de ces mesures conservatoires" peut-on lire dans ce document dont Election-net a pris Connaissance.

Au lendemain de l’élection de Martin Kabuya Mulamaba à la tête de l’exécutif du Kasaï central,l’assemblée provinciale avait institué une  commission  parlementaire pour effectuer un contrôle de tous les patrimoines   matériels et immatériels de la province et cela après plusieurs soupçons de détournement de ces biens de l'État dont l’ex gouverneur Denis Kambayi aussi indexé , a toujours réfuté, quand à lui ces accusations .

La Rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate