loader
img

Environnement

Photo d'illustration

C'est ce qu'a annoncé la semaine dernière via Twitter, le géant minier Barrick Gold opérant dans la mine d'or de Kibali. Cette compagnie minière promet de financer cette opération qui consiste à créer un nouveau groupe de population pour cette espèce afin de contribuer à sa survie à long terme, mais aussi à renforcer l'attractivité du Parc national de la Garamba en République Démocratique du Congo (RDC ).

Selon le site internet copperbeltkatangamining.com, les services d'African Park et de l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), ont été retenus par Barrick Gold pour superviser ce projet.

« La conservation de la biodiversité est fondamentale pour la survie de la planète, essentielle pour lutter contre le changement climatique et un rôle important à jouer dans la lutte contre la pauvreté », a déclaré Grant Beringer, directeur du développement durable chez Barrick, dans des proposés relayés par copperbeltkatangamining.com.


À en croire la même source, ce projet rentre dans le cadre de la politique ESG (environnementale, sociale et de gouvernance) appliqué par Barrick Gold dans ses opérations à travers le monde. Et ce, depuis 2015 que Barrick Gold soutient le Parc de la Garamba, classé au patrimoine mondial menacé par l'UNESCO et situé à 70 km au nord de sa mine, à travers plusieurs projets de protection et de restauration de la biodiversité, ajoute la même source.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate