img

Actualités

Société

La dernière audience de plaidoiries dans l'affaire opposant le responsable de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa, Pascal Mukuna à Mamie Tshibola, veuve de son ancien collaborateur a eu lieu ce mercredi, 17 juin à Kinshasa.

Selon le site d'informations actualité.cd, le ministre public a requis 20 ans de prison contre le président du célèbre club de football kinois, la Renaissance du Congo notamment pour viol et rétention illégale des documents.

Une autre source jointe par election-net.com parle également d'une amande de 1.500.000 Franc Congolais infligée à Pascal Mukuna dans cette même affaire par les juges.

Arrêté en mai dernier, Pacal Mukuna avait été incarcéré à la prison centrale de Makala de manière préventive. Depuis l'éclatement du scandale où on voit l'image d'un homme présenté comme étant l'évêque Mukuna à plein acte sexuel avec une dame, devenue par la suite, Mamie Tshibola, sa défense a toujours dénoncé un montage grossier du FCC, la plateforme politique de l'ancien président Joseph Kabila Kabange dont il était devenu le principal opposant jusqu'à suggérer son arrestation par la justice.

Jose-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate