img

Actualités

Après la nouvelle examination de la demande de remise en liberté provisoire de Vital Kamerhe et de l'homme d'affaires Libanais Samil Jammal, le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe vient de rejetter pour une nouvelle fois la requête de la défense. Vital Kamerhe et Samith Jammal vont devoir rester en prison.

Les avocats de la défense de Kamerhe ont souhaité voir leur client Kamerhe bénéficier d'une liberté provisoire non seulement pour se faire soigner mais aussi pour préparer la défense dans le cadre du procès de leur client sur le présumé détournement des fonds alloués au programme de 100 jours du président Félix Tshisekedi.

La possibilité libération provisoire de Vital Kamerhe à été évoquée au cours du conseil des ministres tenu récemment à Kinshasa, ceci pour désengorger la prison de Makala qui connait déjà des cas positifs de Coronavirus.

Après plusieurs tentatives d'obtenir la liberté ,le Chef de cabinet du président Tshisekedi l'État ne peut compter que sur une décision politico-sanitaire pour recouvrer une liberté à titre

Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate