RDC : l'ONU porte à 171 personnes tuées, le nouveau bilan du massacre de Kishishe (Rapport)

171 personnes tuées à Bambo et Kishishe


Le rapport de l'ONU mentionne des cas d'"exécution sommaire" de 171 personnes à Bambo et Kishishe en fin novembre 2022.

Mardi, le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l'homme (BCNUDH) a publié son rapport annuel qui révèle qu'au moins 171 personnes ont été tuées dans la province du Nord-Kivu lors d'une exécution sommaire qui a eu lieu entre le 21 et le 30 novembre 2022. Selon le rapport, le massacre a été perpétré par le groupe M23 en représailles contre des civils qui auraient aidé les forces de défense et de sécurité nationales et d'autres groupes armés rivaux", indique-t-il.

De son côté, l'ONG américaine Human Rights Watch (HRW) a affirmé lundi dans un rapport que "les rebelles du M23 ont tué sommairement au moins 22 civils à Kishishe" à la suite d'affrontement avec des milices locales. Dans son rapport, le BCNUDH note qu'au cours de l’année 2022, la situation au Nord-Kivu a été largement impactée par la résurgence du groupe M23.

Mouvement majoritairement tutsi, le M23 (pour "Mouvement du 23 mars") s'est emparé ces derniers mois de vastes pans de territoires au nord de Goma et continue sa progression au nord-ouest de la capitale provinciale du Nord-Kivu. La RDC accuse le Rwanda de soutenir le M23, ce qui est corroboré par des experts de l'ONU et les pays occidentaux, bien que Kigali s'en défende.

Pour le BCNUDH, le redéploiement des forces de sécurité vers le front du M23 dans le territoire de Rutshuru (au nord de Goma) a "entraîné un vide sécuritaire dans d’autres territoires". Cette situation a permis à d’autres groupes armés locaux d'étendre leur domination dans cette région en proie à l'insécurité depuis près de 30 ans.

En réponse à l’offensive du M23, "l’armée congolaise collabore avec des milices à caractère ethnique responsables d’exactions", note par ailleurs le rapport de l'ONU.

Avec VOA

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC/Okende Gate : " c'est une dérive autoritaire alarmante" C. Lubaya au PG près la Cour de Cassation
  • RDC : après les IXes jeux de la Francophonie, Isidore Kwandja surprend
  • RDC : la justice menace d'arrêter quiconque doute du suicide de Chérubin Okende


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments

    Morgan Benedict

    Dear election-net.com owner, You always provide clear explanations and definitions.

    Reply (0) Like (0) Dislike (0)

    For post reply you need to login your account. Login Now