img

Actualités

Dans une lettre datée du mercredi 21 novembre 2018, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CÉNI), répond à la requête du candidat à la présidentielle, Seth Kikuni, celle de reporter les élections.

Corneille Nangaa, président de la Céni, qui a signé cette lettre fait savoir à Seth Kikuni que toutes les activités concourant à l'organisation des élections se passent, jusque là, avec "satisfaction et parfaitement". D'où la tenue des élections à la date prévue par la Céni.

"Je voudrais, à ce sujet, vous informer que l'ensemble des activités prévues jusqu'alors par la décision de la Céni, portant publication du calendrier électoral, ont été réalisées avec satisfaction et se poursuivent tout aussi parfaitement", peut-on lire.

Le Président de la centrale électorale estime donc qu'aucune suite favorable ne peut être réservée à Seth Kikuni car son institution est sur la bonne voie et ne peut reporter les scrutins à venir.

"Dès lors, le pays est engagé dans l'organisation de ces élections et ne peut se permettre un report dont vous semblez ne pas mesurer les conséquences sur la stabilité et la légitimité de nos institutions ainsi que la consolidation de notre jeune démocratie. Il n'y a donc ni justification légale, ni contrainte technique pour donner une suite favorable à pareille demande qui risquerait de plonger le pays dans l'incertitude",
ajoute Corneille Nangaa.

Il sied de rappeler que c'est à 48 heures du lancement officiel de la campagne électorale, que le candidat à la présidentielle, Seth Kikuni, avait demandé à la Céni de reporter les élections, faute de consensus entre acteurs impliqués, sur plusieurs points.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate