img

Actualités

Après environ trois heures de lecture du procès verbal des audiences passées, Muhima, le premier témoin est à la barre.

Il répond aux questions des juges sur son implication dans la chaîne établie dans le détournement des fonds de la république pour l'achat des maisons préfabriquées dont le directeur de cabinet du chef de l'État, vital Kamheré est poursuivi.

Aux premières questions, Muhima, chargé de import et export a affirmé s'être retrouvé dans le circuit avec l'autorisation du directeur de cabinet du chef de l'État.

Rappelons que ce procès qui reprend avec un autre juge-président après le décès de Raphaël YANYI est à sa troisième audience ce mercredi devant le tribunal de Kinshasa/Gombe siégeant en foraine à la prison centrale de Makala.

Van Frédéric Tshilanda

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate