Présidentielle en RDC : Lambert Mende tire sur Moïse Katumbi et Matata Ponyo

Photo d'illustration


La République démocratique du Congo (RDC) va organiser sauf imprévu les élections générales le 20 décembre 2023. Les candidats sont pendant la campagne électorale selon le calendrier de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Du côté de l'Union sacrée de la nation, plateforme politique qui soutient la candidature du président Félix Tshisekedi, candidat à sa propre succession, l'on ne jure qu'à sa réélection.

Ancien proche de Joseph Kabila, Lambert Mende estime que les congolais vont accorder un second mandat au président Tshisekedi, car son bilan est ''positif''

" Félix Tshisekedi sera réélu grâce à son bilan largement positif, obtenu en 2 ans seulement, après les 2 ans perdus avec le FCC+ l'an perdu avec le COVID19, auquel s'est ajouté l'agression par Paul Kagame" a-t-il lancé afin de tirer sur la coalition Katumbi-Matata.

"Aucun candidat ne tire pas devant Félix Tshisekedi, ni Moïse katumbi ni Matata qui se sont enrichis personnellement sur le dos du Katanga et du gouvernement respectivement", a lancé Lambert Mende sur une télévision locale.

Une semaine après le lancement de la campagne électorale, cinq catégories de candidats se dessinent au regard de la manière dont leur campagne évolue. Les deux premiers, Félix Tshisekedi et Moise Katumbi, sortent du lot, ayant déployé des moyens importants pour battre la campagne et ont déjà parcouru plus de cinq provinces. 

Cependant, six candidats ont annoncé leur volonté de traduire en justice le président de la Commission électorale nationale indépendante, pour faux et usage le faux, et le ministre de l'Intérieur, pour n'avoir pas mis à leur disposition vingt-cinq policiers.                                                      

Katumbi et Tshisekedi en tête de liste 

Alors que Félix-Antoine Tshisekedi a lancé sa campagne dimanche au stade des Martyrs à Kinshasa, Moïse Katumbi lui, a plutôt choisi la ville de Kisangani (Tshopo). Une semaine après, Katumbi a déjà parcouru six provinces de l'Est, de la Tshopo au Sud-Kivu en passant par le Haut et Bas-Uele, l'Ituri et le Nord-Kivu.

Félix Tshisekedi lui est aussi passé par cinq provinces : Kinshasa, Kongo-Central, Maniema, Équateur et Nord-Ubangi.

Moïse Katumbi centre son message sur la restauration de la paix, l'amélioration du social et la reconstruction nationale. Félix Tshisekedi lui promet de consolider les efforts de développement déjà amortis au cours de son premier mandat.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : cette instruction du VPM Peter Kazadi aux gouverneurs, maires, bourgmestres et chefs de secteur
  • RDC/Élections indirectes : la CENI menace de traduire en justice corrupteurs et corrompus
  • Contentieux des résultats des élections législatives : la justice congolaise interpellée


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments