img

Actualités

La cour constitutionnelle a invalidé définitivement mardi 04 septembre 2018, les candidatures de l'ancien premier ministre Antoine Gizenga et de Jean-Paul Moka, à l'élection présidentielle du 23 décembre prochain.



Les juges de la Haute cour ont confirmé plusieurs irregularités relevées lors de l'exemen de son dossier de candidature declaré irrecevable par la Ceni pour defaux de qualité du signataire. Selon eux, plusieurs documents n'ont pas été signé par le candidat comme exige la loi électorale.

94 ans Antoine Gizenga, secrétaire général du Parti Lumumbiste Unifié (PALU) et chef du parti est débarqué de la course à la magistrature suprême en RDC.

S'agissant de Jean-Paul Moka, Président national du Mouvement Bleu, la cour a rejeté la requête introduite par ses avocats. Elle a confirmé ainsi son inélligibilté pour défaut de paiement des frais de dépôt de candidature non rétractable à la DGRAD.

Michael bakemba

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate