img

Actualités

Politique

Pressenti tantôt comme remplaçant d'Eve Bazaiba au poste de Secrétaire général du parti Mouvement de Libération du Congo tantôt comme celui vde Lambert Mende au porte-parolat du Gouvernement national, le désormais ancien speaker du MLC, Jean Jacques Mamba laisse planer le doute sur son avenir politique.

Élu député national lors des législatives du 30 décembre dernier, ce proche de l'opposant Jean-Pierre Bemba a décidé de démissionner de son poste de porte parole du MLC.

Une annonce qu'il a faite jeudi 25 juillet dernier via son compte tweeter.

“Ce jour, je dépose ma démission du poste de porte-parole du MLC après plusieurs années de loyaux services rendus à la nation. J’ai bon espoir que notre réserve produira des talents pour assurer cette fonction et faire la fierté de notre grand parti, et dès lors mon expression est libre et n’engage pas le parti», a-t-il déclaré.

Pourquoi tu as démissionné ?

Jean Jacques Mamba qui répond devant la presse Parlementaire dans les coulisses du palais du peuple précise qu’il a démissionné pour permettre à la jeunesse de prendre relève, et selon lui, c’est important.

A la question de savoir s’il est ministrable, il répond avec sourire, laissons le temps au temps.

Pour certains, cette courte réaction laisserait la porte libre à toute éventualité d'autant plus que ses dernières déclarations publiques vis-à-vis du pouvoir de Félix Antoine Tshisekedi ont laissé pensées à un possible rapprochement entre l'opposant et la coalition CACH tandis que d'autres avancent la thèse d'une démission forcer.

Dans cette sortie inhabituelle, Mamba prévient aussi que ces prises de positions ne devrait plus engagées le MLC. Ce qui fait présager un possible divorce d'avec son mentor Jean-Pierre Bemba.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate