img

Actualités

Sécurité

Les présumés rebelles du M23, ont attaqué une position des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), ce mardi 21 juillet 2020 à Bikenke, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Certaines informations recoupées par election-net-com renseignent qu'au-moins trois militaires FARDC sont tombés sur le champ d'honneur et un a été blessé.

Plusieurs sources sur place renseignent que ces présumés rebelles M23 serraient venus du Rwanda la nuit. Une information confirmée par le député provincial Jean-Paul Paluku Ngahangondi qui, pour sa part, la multitude d'attaques auxquelles l'armée fait face dans le parc national de Virunga (Pnvi) devaient interpeler celle-ci à peaufiner ses stratégies pour qu'elle soit au dessus de l'ennemi, tout en appellant la population à la vigilance.

''A Bikenke, groupement de Kisigari, vers le parc, une position militaire des éléments de l'armée régulière FARDC a été attaquée la nuit du 20 au 21/07/2020 par des éléments qui seraient identifiés comme les membres du M23 venus du Rwanda. Vigilance car il y a environ deux semaines, une autre position des FARDC était attaquée vers le parc'', a t-il indiqué.

Il sied de noter que l'armée ne s'est pas encore prononcée sur cette énième attaque dont elle a été victime.

En rappel, la plupart d'attaques dont les Forces Armées de République Démocratique du Congo (FARDC), et parfois les gardes parc ont été victimes, sont toujours attribuées aux présumés rebelles Rwandais FDLR, contrairement à cette nouvelle attaque qui d'ores-et- déjà est attribuée aux présumé rebelles M23.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate