img

Actualités

Société

Des mouvements citoyens, les structures des jeunes, membres de la société civile, organisent, ce samedi 22 janvier 2022, à Goma au Nord-Kivu un deuil collectif.

Et ce, en hommage aux motards, changeurs de monnaies, étudiants, commerçants, artistes et toutes les personnes tuées suite à l’insécurité dans la ville de Goma depuis plusieurs mois.

Selon les informations parvenues à election-net.com, ce deuil se tiendra sur le terrain de l’ISC/Goma, de 16h30 à 19h00, cela dans le but de pleurer ensemble les frères et sœurs tués innocemment dans la ville volcanique et de célébrer leurs vies.

L'activité étant élargie à toutes les couches de la population, il a été souligné que tout celui, toute celle qui aimerait y prendre part de porte une tenue noire, des bougies, des fleurs, de photos de victimes.

''Nous voulons également rappeler à toute l’opinion publique que ces personnes tuées chaque jour à Goma par des criminels ne sont pas juste de chiffres, mais des êtres qui nous sont très chers'', a souligné Ghislain Muhiwa, un des organisateurs.

En rappel, l'insécurité dans la ville de Goma a atteint un niveau plus inquiétant, en l'espace de trois jours, la ville a perdu trois personnes, toutes tuées par des inconnus armés.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate