img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Actualités

Le président Tshisekedi. Ph de tiers

Le président de la République, Félix Tshisekedi, est revenu sur la situation tendue à Butembo au cours de la 64è réunion du Conseil des Ministres qu'il a tenu à Kinshasa par visioconférence, le vendredi 12 juillet dernier.

Selon le compte-rendu de cette réunion lue par Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias, porte-parole du gouvernement, le Président de la République a dénoncé l’attaque dont les policiers ont été l’objet dans cette ville de la part des présumés Mai-Mai. Félix-Antone Tshisekedi a aussi appelé la population au calme tout en instruisant les autorités à protéger le personnel de la MONUSCO, congolais comme expatrié, afin de leur permettre d’effectuer correctement leur travail.

Notez que la ville de Butembo vendredi dernier un regain des violences contre la MONUSCO, accusé par les jeunes de ne pas faire leur travail de sécuriser la population.

Selon les sources sécuritaires, ces jeunes assimilés aux miliciens Maï-Maï, ont tué quatre policiers et blessé trois autres, à la barrière de Kangote, à Butembo (Nord-Kivu). Ils ont également brûlé quatre vehicules 4x4 de la police nationale.

Tout est parti des rumeurs qui ont circulé dans la ville selon lesquelles les ADF étaient signalés dans plusieurs quartiers de la commune de Bulengera dans la partie Est de la ville de Butembo.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate