Nord-Kivu : outre le recrutement forcé, les M23 ''massacrent'' les civils à Rutshuru

Illustration


Les rebelles du M23 se livrent au massacre de la population civile et enrôle de force les jeunes habitant dans les villages qui sont sous leur contrôle en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

La dénonciation est faite par le député Kakule Nzaghani Elie, élu de Rutshuru au Nord-Kivu. Selon ce député provincial, ces combattants ont enrôlé de force plusieurs jeunes dans leurs rangs à Rubare, Kako et Tongo.

''Dans la nuit de mardi, les terroristes du M23 se sont livrés à un recrutement forcé des jeunes. On signale plus de 15 jeunes pris de force dans l’agglomération de Rubare, à Kako, à Bambo, …'', a-t-il déploré

Outre ce recrutement forcé, plusieurs sources indiquent que ces terroristes du M23 soutenus par Kigali ont tué plus de 100 personnes à Kishishe dans la chefferie de Bwito en groupement de Bambou, en territoire de Rutshuru. Et ce, après s'être affrontés avec certains groupes armés d'autodéfense actifs dans cette partie du Nord-Kivu.

Notez que les terroristes du M23 soutenus par Kigali occupent plusieurs entités dans territoires de Rutshuru et Nyiragongo au Nord-Kivu. Cela, en dépit de l'ultimatum leur adressé par les Chefs d'États de l'EAC lors du mini-sommet de Luanda.

Prince BAGHENI

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments