Nord-Kivu : les raisons de la suspension du chef de division de TRANSCOM

Photo d'illustration


Pour avoir pris au congrès d'un parti politique, en date du 20 au 23 décembre 2022, Muhindo Banyanga Patrick connu comme Chef de division provinciale des transports, voies de communication et désenclavement, a été suspendu par mesure d'ordre.

Selon l'arrêté portant cette suspension signé par le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Ndima Kongba Constant, il a été souligné que le précité a violé l'article 110 alinéa 2 de la loi n°16/013 du 15 juillet 2016 portant statut des agents de carrière des services publics de l'État

Ci-dessous l'intégralité de l'arrêté portant suspension de ce cadre de l'administration publique



Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Gratuité de l’enseignement en RDC : les raisons de la satisfaction de Felix Tshisekedi
  • RDC : la situation de la sucrière de Kwilu Ngongo attire l'attention de Tshisekedi
  • FLASH/ Nord-Kivu: un hélicoptère de la Monusco touché par des tirs


  • leave a reply

    Comments