img

Actualités

Politique

Société

Aussitôt saisis de la mort de leur collègue la nuit du mardi à ce mercredi 22 juillet 2020, le personnel soignant de la zone de santé de Beni se sont réunis en urgence. A l'issue de cette rencontre, ces derniers optent pour la cessation de certaines activités sur toute l'étendue de la zone de santé précitée.

Dans un mémorandum adressé à l'autorité polico-administrative ,les personnels soignants formulent un chapelet de recommandations. D'entrée de jeux, ces infirmiers suspendent plusieurs services au sein des structures sanitaires.

"Suspension de toutes les activités preventives, promotionnelles sur toute l'étendue de la zone de santé de Beni;la suspension de transmission de tous les rapports journaliers, hebdomadaires et mensuels; l'organisation d'un service minimum pour les activités curatives durant 48 heures en attendant l'identification des auteurs du meurtre par les services compétents ",peut on lire dans le mémorandum parvenu à election-net.com.

Par ailleurs, ils exigent une enquête urgente afin de traduire en justice les auteurs du meurtre de Kambale Joseph. Pour eux, cette condition est le préalable pour un éventuel programme d'inhumation.

En rappel, l'infirmier superviseur de la zone de santé, Kambale Sivasima Joseph a été tué par des hommes armés à son domicile situé au quartier Paida en ville de Beni.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate