img

Actualités

Santé

Société

Le paludisme figure parmi les trois pathologies les plus fréquentes, et reste la deuxième cause de décès de Mweso, dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

Sur son compte Twitter, l'organisation Médecin Sans Frontières RDC (MSF RDC) souligne que tous les besoins de la population ne sont pas comblés dans cette partie du pays. Et cela, malgré l'appui de MSF à 22 structures de santé pour soigner les patients.

Il faut noter qu'à part le problème lié aux épidémies, le territoire de Masisi fait également face à une insécurité grandissante causée par la prolifération des groupes rebelles.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate