img

Actualités

Économie

Politique

Société

Le maire policier de la ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu est accusé par le mouvement de Lutte pour le changement (LUCHA), d'avoir détourné plus de 2.000.000$ de mai à octobre 2021.

"(…) A ce sujet, à la fin de chaque semaine, le mandataire, l’ordonnateur, le sous-gestionnaire et les 3 comptables prennent, chacun 300.000 FC. En faisant la sommation, nous avons 1.800.000 FC soit 878$ par semaine ou 3.512$ par mois qui vont dans les poches de quelques individus seulement. De mai à octobre 2021, faisant la somme des écarts ou différences, nous avons 2.172.366,62$, une somme dont l’usage reste inconnu dans la gestion de la mairie de Butembo pendant les 6 premiers mois de l’état de siège", note la LUCHA lors d'un point de presse animé ce lundi 21 février.

Pour ce faire, la Lucha fait appel au ministère national des Finances et l'IGF afin d'organiser un audit externe dans la gestion des fonds à la mairie de Butembo.

Ces accusations ont été réfutées par l'incriminer selon 7sur7.cd qui dit avoir contacté le même jour le Maire Policier.

Ce dernier estime que la LUCHA "a raté sa cible", et qu'elle devrait, à l’avance, le rencontrer à son bureau avant de "l’accuser faussement."

Jean-Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate