img

Actualités

Politique

Sécurité

L'insécuritaire à l'Est de la République démocratique du Congo a toujours été la préoccupation majeure des décideurs, vu l'insécurité qui règne dans cette partie du territoire national Congolais.

C'est dans cette perspective que le député national Éric Kamabu a, au cours d'une interview accordée à la presse ce dimanche 28 février 2021 à son arrivée à Goma au Nord-Kivu, demandé à ceux qui feront partie du prochain gouvernement d'axer leur action sur la sécurité au pays et particulièrement dans la partie Est. Car sans sécurité, ce gouvernement aura du mal à travailler, a-t-il ajouté.

''La priorité de ce prochain gouvernement doit être axée sur la sécurité, surtout à l'Est du pays. Ce que la population congolaise attend, c'est la paix'', a-t-il indiqué à Election-net.com.

En outre, il a indiqué que les efforts doivent être mobilisés pour que tous les groupes armés actifs locaux dans le Nord-Kivu qui, jour après jour perturbent la quiétude de la population, puissent déposer les armes.

Enfin, l'élu de Butembo a souligné que la traque des groupes étrangers comme les ADF, doit s'accentuer, tout en demandant au président de la République de recourir à une force étrangère pour aider les FARDC. Et ce, pour que la paix puisse revenir au pays le plus vite possible.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate