img

Actualités

Sécurité

Un énième cas de Kidnapping a été signalé ce jeudi 14 mai 2020, à Kanyamahoro entre Kibumba et Kilimanyoka, en territoire de Nyiragongo dans la province du Nord-Kivu.

Les premières informations récoltées par election-net.com, ce véhicule de marque SURF quittait Goma en direction de Rutshuru.
Eric Kitalyaboshi, président du conseil territorial de la jeunesse de Nyiragongo, précise que toutes ces personnes ont été emmenées dans une direction inconnue.

Pour lui, la persistance de l'insécurité caractérisée par le cambriolage des maisons, les assassinats et le kidnapping dans cette partie de la province reste la conséquence de la non installation du ''vrai Mwami'' à la tête de la chefferie de Bukumu.

Ainsi, il a appelé les autorités compétentes à ne pas sacrifier toute une population ''pour plaire à certains politiques à mal de positionnement''.

''Nous avons toujours dénoncé le cas d'insécurité dans notre territoire et les autorités compétentes font semblant. À notre niveau nous pensons que la non installation du chef de chefferie amplifie cette insécurité, on ne doit pas sacrifier tout un territoire seulement pour satisfaire les intérêts de certains hommes politiques'', a-t-il indiqué à election-net.com avant de préciser que la paix à Nyiragongo pourrait être bénéfique aussi pour la ville touristique de Goma d'où la nécessité pour les décideurs à intervenir le plus vite possible.

Il faut noter que la jeep dans laquelle ces passagers étaient, a été abandonnée sur la route.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate