img

Actualités

Le mouvement civique génération positive RDC qualifie de légèreté la manière dont est gérée la riposte contre la pandémie de la Covid-19 au Nord-Kivu.

Dans un point de presse tenue à Goma ce lundi 25 mai 2020, Me Jimmy Nzialy Lumangabo Coordonateur du dit mouvement a estimé que le gouvernement Carly Nzanzu Kasivita est responsable de la montée des cas de la Covid-19 en province.

Pour lui, le fait que le gouvernement provincial ait allégé les mesures juste après avoir déclaré la guérison de ces premiers cas, a été une preuve de précipitation et de légèreté. Et, a fait que les citoyens venus dans les pays voisins infectés, puissent ramener le virus dans la ville de Goma, précise t-il.

Ainsi, il exige les excuses publiques de la part de ce gouvernement à présenter à toute la population qui, aujourd'hui est à haut risque à cause de cette légèreté.

''Nous avons constaté que le gouverneur Carly et son gouvernement avaient accepté que les gens viennent du Rwanda juste après avoir déclaré la guérison de cinq cas et ils n'ont pas exigé que ces sujets congolais soient mis en quarantaine. Nous voyons que ce gouvernement gère cette question de la Covid-19 avec beaucoup d'imprudence, et nous jetons toute la responsabilité à ce gouvernement et s'il y aura un mort lié à Coronavirus, le premier responsable serait le gouverneur, ainsi que tout son gouvernement'' A t-il indiqué à election-net.com.

Enfin, il a demandé à ce gouvernement de revoir les mesures édictées il y a peu, surtout celles qui concernent le couvre-feu, dans la capitale du Nord-Kivu. Car selon lui, certains éléments de l'ordre profitent de la décision du gouverneur pour tracasser la population. Et, Rien ne dit qu'après 20 heures, l'on peut facilement être contaminé de la maladie. A t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate