img

Actualités

Santé

Dans un communiqué du gouvernement provincial du Nord-Kivu, lu par le ministre provincial de la santé, Dr Kakule Kanyere Moïse, il a été déploré le relâchement dans l'observation des gestes barrières visant à limiter la propagation de la pandémie à Coronavirus.

Pour le patron de la santé en province, la montée des cas positifs ce jour au Nord-Kivu serait dû à ce relâchement.

Ainsi, il a réitéré l'appel du gouvernement, celui d'insister sur la stricte observance des gestes barrières et de préventions notamment, le port correct et obligatoire des masques conformes aux normes, le confinement obligatoire des tous les contacts des cas positifs, des personnes du troisième âge et celles porteuses de maladie chronique, la limitation des mouvements non essentiels, la distanciation physique d'au-moins deux mètres l'un de l'autre, l'isolement et le suivi des personnes en provenance des pays ou entité en épidémie, la limitation de nombres de passagers dans le véhicule de transport en commun et dans le véhicule privé, se couvrir le nez avec un mouchoir quand on tousse.

Enfin, le gouvernement provincial a rappelé que les rassemblements de plus de 20 personnes sont toujours interdits même lors des cérémonies funéraires, de mariage, prières Etc. ''Ensemble, collaborons activement aux actions de riposte, et protégeons-nous individuellement et collectivement pour nous prévenir de la Covid 19'', a t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate