img

Actualités

Santé

Sécurité

La 34 ème région militaire, par le truchement de son porte-parole, le major Guillaume Njike, a indiqué à l'opinion, ce mercredi 20 mai 2020, que tous les militaires qui vont tracasser les paisibles citoyens en cette période où le pays est secoué par la pandémie à Coronavirus, sera puni conformément à la loi.

Pour cet officier supérieur des FARDC, la stricte observance des gestes barrières visant à limiter la contamination de ce fléau, concerne également les militaires.

Ainsi, il a indiqué que tous ceux qui peuvent profiter de cette situation pour tracasser les paisibles citoyens, seront punis sévèrement. ''Aucune impunité n'est entretenue au sein des forces armées de la République Démocratique du Congo'', rappelle-t-il, avant de signifier à ceux qui vont outrepasser la loi, qu'ils rencontreront la justice militaire sur leur chemin.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate