img

Société

Sécurité

Actualités

Illustration

Environ 176 cas d’accidents de route depuis janvier dernier, à Goma au Nord-Kivu, c'est ce que révèle la Commission nationale de prévention routière (CNPR).

Cette structure spécialisée dans les questions routières indique que ces accidents ont causé environ 50 morts et 79 blessés.

Cité par Radio Okapi, le président national de la CNPR, Robert Matalatala a appelé les conducteurs à suivre la formation de recyclage obligatoire pour prévenir les cas d’accidents de circulation devenus récurrents.

''Quand nous voyons le taux d’accidents au niveau du Nord-Kivu, et morts d’hommes qu’il y a après ces accidents de circulation, il faut obligatoirement que les conducteurs viennent suivre ces cours de recyclage. L’accident de circulation n’est pas une fatalité. Mais tous ensemble si nous nous y mettons nous pouvons l’endiguer, en réduisant la fréquence et la gravité des accidents de circulation'', a précisé Robert Matalatala.

Il a été souligné par ailleurs que sa tournée dans la capitale du Nord-Kivu consistait à sensibiliser les usagers routiers et les conducteurs surtout ce qui a trait à la prévention routière et au renforcement de capacités des services de transport à Goma.

Notez que Robert Matalatala a inauguré, mardi 9 aout, quelques panneaux de signalisation routière et feux lumineux implantés par son service à travers la ville de Goma. Et c'était en présence du conseiller du ministre des Transports.

''il y a des avancées significatives, mais il ne faudrait pas qu’on s’arrête à ce niveau-là. Il faut encore davantage implanter la signalisation dans son ensemble. Parce que nos routes doivent parler. Nous devons être au standard international pour que nous soyons au même diapason que les autres pays du monde'', a-t-il poursuivi.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate