img

Actualités

Sécurité

Au moins 27 personnes ont été interpellées par la police nationale congolaise commissariat urbain de Butembo la nuit du lundi à ce mardi 21 juillet 2020 au Nord-Kivu. Le maire de la ville qui livre la nouvelle soutient que ces interpellations ont été effectués au quartier Wayene dans la commune Bulengera lors d'un bouclage systématique des domiciles.

Selon Mbusa Kanyamanda Sylvain ce bouclage s'inscrit dans le cadre de dissuader le plan des hors la loi dans sa juridiction. En plus, il a été question d'appuyer les FARDC engagées dans la traque des groupes négatifs dans le territoire de Lubero, une entité voisine de la ville de Butembo.

"Nous avons pensé à renforcer les opérations de dissuasion, les opérations de décourager tous les bandits, tous les criminels qui peuvent se retrouver dans notre ville[…]Il y a des opérations qui s'effectuent dans le sud de Lubero par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Les services ont estimé de pouvoir mener les opérations pour permettre à la dissuasion de toute éventualité pasqu'il y en a ceux qui sont en fuite des ces opérations qui se retrouveraient dans la ville",explique-t-il.

Mbusa Kanyamanda Sylvain indique ,en outre, que les 27 personnes interpellées parmi lesquelles 8 filles sont maintenant à la disposition de l'officier de police judiciaire(OPJ). Il lui reviendra d'établir la culpabilité ou l'innocence de chaque d'entre eux, souligne-t-il.

"Il y en a ceux-là qui sont reprochés de troubles publiques, d'autres d'avoir échappé les opérations et beaucoup d'autres raisons. C'est l'OPJ qui est entrain de procéder à un tri très sérieux pourqu'au finish on puisse savoir établir les charges et les responsables de chacun. Ceux-là qui vont se retrouver innocents seront relaxés",renchérit l'autorité urbaine.

Dieubon Mughenze, à Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate