img

Actualités

Politique

Sécurité

Au-moins 22 personnes ont été interpellées ce Lundi 27 juillet 2020 lors d'un bouclage mixte entre les forces loyalistes et les éléments de l'ordre à Bunagana dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Selon le major Guillaume Ndjike Kaiko, porte parole des FARDC au Nord-Kivu, ce bouclage s'inscrit dans le cadre des missions de routine de l'armée loyaliste qui est venue en appui à la police nationale congolaise, engagée dans le démantèlement des porteurs illégaux d'armes.

Cependant, indique-t-il que le rôle très actif joué par l'armée a fait que vingt et deux personnes soient interpellées et après triage fait par les services de renseignement, les indices de culpabilité ont beaucoup pesé sur sept personnes et ces dernières seront entendues pour rendre un rapport final.

Enfin, le major Ndjike soutient tout de même que 15 personnes ont été relaxées après ce bouclage qui était initié dans le but de mettre hors d'état de nuire les meneurs de troubles.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate