img

Actualités

Société

12 étudiants de l'université officielle de Semuliki(UOS) ont été libérés ce vendredi 3 juillet 2020 dans la ville de Beni. Arrêtés dans une manifestation jeudi dernier, ces étudiants ont passé la nuit au parquet de grande instance de Beni.

Selon le porte-parole des étudiants de l'UOS, cette libération est intervenue suite à l'intervention de plusieurs autorités . Azarias Mokonzi estime, en outre, que la lutte pour laquelle ces paires ont été arrêtés se poursuivra. Cela afin de pousser les décideurs à rouvrir les institutions universitaires.

"La lutte est là. Toutefois les actions ne sont pas susceptibles à passer par la rue. La lutte continue. Nous empreinterons d'autres voies pour faire parvenir nos recommandations auprès des autorités",indique-t-il à election-net.com.

Il appelle ,par ailleurs, les étudiants au calme. Ce, en attendant la réaction des autorités compétentes sur leurs revendications.

Notons que ces étudiants relaxés ont été arrêtés dans une manifestation dans laquelle ils exigeaient la reprise immédiate et sans condition des cours dans la région de Beni en particulier et la République Démocratique du Congo (RDC) en général.

En rappel, le gouvernement congolais rassure toujours à la reprise prochaine des cours dans les institutions d'enseignement. En dépit de plus de trois mois passés sans cours suite à la pandémie du Coronavirus, il soutient que l'année scolaire sera toujours sauvée pour les apprenants.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate