img

Actualités

Internationale

Politique

Sécurité

Un groupe armé s'est introduit mardi soir dans un pensionnat situé dans l'Etat du Niger, dans le centre-ouest du Nigeria, où ils ont kidnappé des centaines d'élèves et plusieurs professeurs, ont rapporté à l'AFP un responsable local et une source sécuritaire.

Ce kidnapping intervient deux mois après le rapt de 344 adolescents dans un autre pensionnat de l'Etat voisin de Katsina par des groupes criminels.

Notons qu'après les pourparlers avec les autorités, Boko Haram avait fini par libérer les élèves une semaine plus tard.

« Mardi soir, des bandits sont entrés dans le collège gouvernemental de Kagara et ont enlevé des centaines d'élèves et leurs professeurs », a fait savoir un responsable local de la zone.

Et d'ajouter :

« Ces très nombreux hommes armés, vêtus d'uniformes militaires, ont ensuite emmené les élèves dans la forêt. Un des membres du personnel et certains élèves ont réussi à s'échapper. Le personnel a confirmé qu'un étudiant avait été abattu lors de l'attaque », a poursuivi cette source qui a requis l'anonymat.

Pour sa part, la source sécuritaire rappelle que l'école compte au moins mille élèves. Mais actuellement, il est difficile de comptabiliser le nombre exact des enlevés.

« Un décompte est en cours pour établir le nombre exact d'élèves kidnappés. Nous espérons que tous ceux qui ont fui l'école reviendront pour le décompte », a-t-il déclaré.

Des recherches en cours

« Des militaires avec un soutien aérien étaient à la recherche des ravisseurs et des otages, en vue d'une éventuelle opération de sauvetage », a-t-il ajouté.

Rappelons que depuis près de dix ans, le nord-ouest et le centre du Nigeria sont en proie aux violences de groupes criminels de Boko Haram, qualifiés localement de "bandits", qui multiplient les enlèvements contre rançon et les vols des bétails. Ces groupes armés se réclament souvent d'être des djihadistes.

Kivin Arsène Bile

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate