img

Actualités

Politique

Dans le but de se joindre aux démarches amorcées par la direction centrale de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale (UDPS)/Tshisekedi, pour dire non à la présence de Ronsard Malonda comme Président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), la fédération de l'UDPS Mwene-Ditu a lancé une mobilisation de ses membres et autres forces vives pour une marche pacifique organisées jeudi 9 juillet 2020.

Dans une interview accordée à election-net.com mardi 7 juillet après avoir rendu public un communiqué de sensibilisation, Gérard Tshibanda, président de la fédération de Mwene-Ditu, précise que le but de cette marche, c'est d'avoir prochainement un processus électoral crédible et non entaché d'irrégularité.

"(…) dans notre pays nous avons besoin des élections crédibles, un processus électoral crédible, non entaché d'irrégularité. Nous évitons que nous puissions arriver en 2023 que nous puissions encore avoir un deuxième Fayulu entrain de chercher la vérité des urnes" a déclaré le Président de l'UDPS/Mwene-Ditu.

Et de poursuivre "Nous voulons arranger les choses dès maintenant, alors nos bien aimés qui sont dans FCC, ils sont entrain de préparer comme d'habitude la tricherie dès maintenant. C'est pourquoi nous devons êtres éveillé ainsi que toute la population, c'est ne pas une affaire de l'UDPS, c'est l'affaire de tout le monde (…) nous allons faire notre marche et dès demain madame le Maire va recevoir notre note d'information, nous serons sur la rue (…)" a martelé Gérard Tshibanda Kabwe.

Rappelons que depuis la programmation de Ronsard Malonda comme Président de la CENI, plus d'un parti politique et regroupement ne cessent de le contester en organisant des marches pacifiques.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate