Minerais stratégiques : le prix Nobel de la paix Denis Mukwege dénonce "une politique de deux poids, deux mesures" de l'exécutif européen

Photo d'illustration


Dans une déclaration rendue publique ce mercredi 21 février 2024, l'ancien candidat à la présidentielle de décembre 2023 en République Démocratique du Congo (RDC), et prix Nobel de la Paix 2018, Denis Mukwege s'est exprimé sur l'accord signé le lundi 19 février à Bruxelles, en Belgique, entre l'Union Européenne et la République du Rwanda sur les chaînes de valeur durables et résilientes pour les matières premières.

"Avec le protocole d'accord signé le 19 février entre l'Union européenne (UE) et le Rwanda pour promouvoir le développement de chaînes de valeur « durables » et « résilientes » pour les matières premières, aussi appelées minerais de conflit ou de sang. . ", l'exécutif européen atteint non seulement le paroxysme du cynisme en matière de géostratégie, mais s'illustre à nouveau dans une politique de double standard qui mine la crédibilité des institutions internationales", note d'entrée de jeu le gynécologue obstétricien congolais.

En outre, il rappelle que « le conflit qui dure depuis près de 30 ans dans l'est de la RDC – le plus meurtrier depuis la Seconde Guerre mondiale – est principalement économique, et le lien entre l'exploitation et le commerce illégal des minéraux. est reconnue comme une cause profonde de la violence et des violations graves des droits de l'homme. L'implication du Rwanda dans la déstabilisation de la RDC, le pillage de ses ressources naturelles et minérales et la commission des crimes les plus graves, y compris le recours à la violence sexuelle comme méthode de guerre et stratégie de terreur, est largement documenté, notamment par les Nations Unies".

"À l'heure où la crise sécuritaire et humanitaire dans les Kivus est gravement exacerbée par la résurgence du groupe armé M23, opérant avec le soutien direct de l'armée rwandaise — dans une énième guerre d'agression et d'occupation du territoire congolais —, la Commission européenne politique et le renforcement de ce partenariat stratégique avec le régime dictatorial de Kigali apparaissent en totale contradiction avec le principe de cohérence et les valeurs fondamentales de l'UE, notamment la promotion de la paix et des droits de l'homme , qui devrait être, conformément à la "Les traités européens, objectifs fondamentaux dans ses relations extérieures", dénonce l'homme qui répare les femmes.

Et d'ajouter :

"C'est dans ce contexte que nous réitérons notre appel lancé à Strasbourg en 2014, à l'occasion de la remise du Prix Sakharov du Parlement européen pour la liberté de l'esprit, à « assurer une plus grande cohérence entre les politiques économiques et le respect des droits de l'homme, et à placer la dignité humaine au centre des préoccupations économiques et financières. Nous exhortons les institutions et les pays européens à rendre efficace et contraignante la réglementation de l'UE sur le devoir de diligence pour les chaînes d'approvisionnement en minéraux propres, entrées en vigueur en 2021 et pourtant largement détournées par des chaînes d'approvisionnement transfrontalières opaques entre la RDC et le Rwanda".

"Autrement, la soi-disant transition énergétique verte et propre reste rouge du sang des femmes et des enfants congolais et entachée par les activités criminelles des groupes armés. Nous espérons que les citoyens européens épris de paix et socialement justes répondront à cet appel et changeront. ..de cap lors des prochaines élections en juin 2024", renchérit Denis Mukwege.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Sologamie : Il est désormais possible de se marier à soi-même
  • Environnement : ralentissement de la vitesse de rotation de la terre
  • L'avion du président Félix Tshisekedi repéré (Exclusif)


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments