img

Actualités

Sécurité

Le mouvement lutte pour le Changement (LUCHA/Beni) est descendu dans la rue ce jeudi 23 juillet 2020 en ville de Beni. La marche dite"pacifique" a débuté à Ngadi, lieu récemment attaqué par les présumés ADF passant par le boulevard Nyamwisi jusqu'à la mairie. 

Sur les calicots des militants de la LUCHA, on pouvait lire plusieurs messages décrivant les tueries répétitives des civils causées par l'activisme des présumés ADF. Parmi les messages véhiculés , ces militants invitent les autorités compétentes à prendre des mesures mesures nécessaires pour la sécurisation de la population. 

"Ils ne se soucient pas de nous; président, maire, Félix Tshisekedi, agissez![…] Allo Fatshi, Beni c'est aussi le Congo",peut on lire sur les calicots.

Accueillis par le maire de la ville de Beni à son office de travail, les militants de la LUCHA ont voulu un échange sans tabou avec l'autorité urbaine. Jouant au sapeur-pompier, le maire ad intérim Bakwanamaha Modeste a promis un échange le mardi prochain afin de discuter la situation sécuritaire. Il indique que plusieurs autorités prendront part à ces échanges. 

En rappel, les présumés rebelles ADF agissent depuis plusieurs années dans la région de Beni. Ils sont , selon l'armée régulière, auteurs de plusieurs exactions contre la population civile. Une affirmation corroborée par les organisations de défense des droits de l'homme qui dressent un bilan de plus de 600 civils tués à l'espace de 7 mois. 

Dieubon  Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate