img

Actualités

Le Président du parti politique Ecidé, Martin Fayulu Madidi est sorti de son silence par rapport au massacre de plus de 200 personnes à Kipupu, dans la province du Sud-Kivu, le 16 juillet dernier.

Dans un message sur son compte Twitter ce lundi 27 juillet 2020, le candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018 a partagé son émoi avec la population endeuillée pour une autre fois, par des groupes armés ''bien identifiés soutenus par des puissances extérieures''.

“je saisis cette douloureuse circonstance pour exprimer ma solidarité vis-à-vis des populations du Sud-Kivu Sud-Kivu, Ainsi qu'à l'ensemble du peuple congolais endeuillé et leur présente mes sincères condoléances”, a t-il écrit.

Cependant, dénonce t-il les massacres à répétitions des populations, la destruction de leurs villages et les pillages de leurs biens viennent de culminer avec cet événement et participent à un plan de déstabilisation de la partie Est du pays et montrent que la population est laissée sans défense et abandonnée à son triste sort.

Enfin, il note que ces graves crimes ne doivent pas rester impunis. Leurs commanditaires et auteurs directs doivent répondre de leurs actes d'où sa demande la plus exigeante, celle de de voir une enquête internationale diligentée à cet effet.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate