Massacre à Kishishe par les M23 : la colère de la Belgique et du Dr Denis Mukwege

Denis Mukwege, ph de tiers


Le massacre à masse d'une centaine des personnes à Kishishe en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu par les terroristes du M23 soutenus par Kigali continue à susciter des réactions à tous les niveaux.

Le prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege a, dans un message sur son compte Twitter consulté par Election-net-com ce vendredi 2 décembre 2022 a déploré ce massacre de masse et le recrutement forcé des enfants par ces terroristes du M23.

Il a, en outre, indiqué que tous les crimes commis par ces terroristes M23/RDF doivent entraîner des sanctions rapides et des poursuites par la justice nationale et internationale.

''Horrifié par les sources concordantes faisant état de massacre de masse, de personnes disparues & recrutement forcé d’enfants. Ces crimes doivent entraîner des sanctions rapides aux forces d'occupation M23/RDF & des poursuites par la justice nationale & internationale!'', a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Du côté de la Belgique, ce massacre à masse n'est pas passé inaperçu. Elle a appelé à une enquête approfondie et la poursuite en justice des auteurs de ces crimes, qui pourraient constituer une crime de guerre.

''Nous condamnons fermement l’assassinat de nombreux civils à Kisheshe, à l’Est de la RDC. Nos pensées vont aux victimes et leur famille. Nous appelons à une enquête approfondie et la poursuite en justice des auteurs de ces crimes, qui pourraient constituer une crime de guerre'', a écrit l'ambassade de la Belgique en RDC.

Notez les rebelles du M23 soutenus par Kigali sont accusés d'avoir tué plus de cent personnes à Kishishe en territoire Rutshuru au Nord-Kivu la nuit du samedi au dimanche 27 novembre 2022. Outre, ce massacre des innocents civils, ces rebelles se livrent au recrutement forcé, indiquent à election-net-com des sources locales.

Prince BAGHENI

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments