Masisi/M23 : la nouvelle détermination de l'armée congolaise

Lieutenant colonel Guillaume Ndjike Kaiko porte-parole de l'armée congolaise au Nord-Kivu.


Dans un communiqué parvenu à ELECTION-NET-COM ce samedi 18 Mars 2023, les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont, pour la énième fois, dénoncé la violation du cessez-le-feu par les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda, en dépit de plusieurs appels y relatifs lancés par les différentes organisations sous régionales, régionales et internationales.

Dans ce communiqué signé par le lieutenant Colonel Guillaume Ndjike Kaiko porte-parole de l'armée congolaise au Nord-Kivu, il a été souligné qu'en date du 17 et 18 Mars, ces terroristes du M23 ont attaqué différentes positions des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Mpati, Kabaya, Nyabibwe, Kadirisha, Rubare, Nyamimanzu, chefferie des Bahunde en territoire de Masisi. Tout en indiquant que les affrontements sont en cours.

Par ailleurs, l'armée congolaise a appelé la communauté internationale, l'East African community EAC, le mécanisme conjoint de vérification élargie ainsi que le mécanisme ad hoc de vérification de se saisir d'urgence de cette situation et d'en tirer les conséquences qui s'imposent.

Enfin, l'armée congolaise s'est dit déterminée à défendre l'intégrité du territoire national et à mettre à l'abri des actes terroristes et barbare du M23/RDF la population de toutes les zones menacées.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Guerre à l'est : les raisons de l'accord UE-Rwanda sur les minerais, selon Gode Mpoy
  • M23 : ce niveau inquiétant de la crise Kinshasa-Kigali
  • Kigali accuse Kinshasa de renverser son régime : les USA complices ?


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments