Masisi : un mort lors des affrontements entre FARDC et M23

Une accalmie est observée ce lundi 26 février sur toutes les lignes des fronts et sur différents axes du territoire de Masisi (Nord-Kivu), au lendemain des affrontements qui ont opposé les FARDC au mouvement rebelle M23 dans le groupement de Mufuni Shanga, au sud des cités de Sake et Shasha.

Selon la coordination territoriale de la société civile et des acteurs locaux, le bilan de ces affrontements fait état d’un mort parmi les civils et une personne grièvement blessée.

Le M23 a acheminé des renforts en hommes et en matériels dimanche après-midi dans la cité de Kitchanga, poursuit la même source.

Ces renforts en provenance de Bunagana ont été déployés ce lundi matin sur les différents axes du territoire. 

Situation sur le front Nord

Dans le territoire de Rutshuru, les groupes d’auto-défense Wazalendo ont fait un incursion dimanche 25 février dans le village de Bambo, faisant quatre morts dans les rangs des rebelles M23.

D’après des sources locales, cet incident a créé une psychose dans ce village.

Cette situation a poussé le mouvement rebelle à évacuer les habitants des quartiers Lubango et Makengele dans le village de Bambo.

Dans le territoire de Nyiragongo, les acteurs locaux signalent plusieurs cas d’insécurité causés par des hommes en uniforme.

Avec radio Okapi

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Goma : un autre militaire FARDC condamné à mort
  • Nord-Kivu : nouveau cas de justice populaire enregistré à Goma
  • RDC : l’armée renforce sa présence à la frontière avec le Soudan du Sud et l'Ouganda


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments