loader
img

Top News

Environnement

Photo d'illustration

C'est à travers un arrêté provincial que cette concession forestière a été créée. Et ce, grâce à l'appui financier de l'organisation Faune et flore internationale.

La cérémonie de remise officielle approuvée arrêté à la communauté locale de Lubutu, concernée par cette concession a eu lieu ce mardi 26 avril. C'est le ministre provincial de l'Environnement, Crispin Abuisila qui a procédé à sa remise, en présence des responsables de l'administration forestière et des élus du territoire de Lubutu.

Cette concession forestière de Maïko est d'une superficie totale de près de 50.000 hectares. Sept groupements des secteurs de Bitule et Obokoto, en territoire de Lubutu, situés dans la partie Nord de la province du Maniema, sont regroupés dans cette concession forestière.

Présent à la cérémonie, le député provincial élu du territoire de Lubutu, Guyeni Masili a exprimé le sentiment de satisfaction de la population qu'il représente.

"Vous savez que chez moi, il y a un parc national de la Maïko alors, cette concession nous est accordée à la lisière de ce parc. C'est une grande satisfaction parce que la population n'avait plus le droit d'accéder au parc . Maintenant, la population a eu le droit à travers cet arrêté de jouir d'une partie de ce parc à travers cette concession de communauté, c'est une bonne affaire. Avec l'avènement du parc national, les activités de la population étaient bloque, ceci permettra maintenant à la population de jouir de cette partie en toute responsabilité", a-t-il déclaré à la presse.

Il sied de signaler que le Parc National de la Maïko, avant d'être créé Parc National le 20 novembre 1970 par l'Ordonnance loi n° 070-312 et couvrant une superficie de plus ou moins 10.000 km 2 , il a été identifié en 1938 par les colonisateurs belges comme une réserve de chasse. Le parc est la propriété de l'État de la RDC et son organe de gestion est l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN). Il s'étend sur trois Provinces de l'Est de la RDC à savoir la province du Nord-Kivu en territoire de Lubero, la province de la Tshopo en territoire de Bafwasende, la province de Maniema en territoire de Lubutu.

La faune au PNM est très riche et très diversifiée. Elle va des plus petites aux plus grandes espèces. Ainsi parmi les pholidotes on peut citer le pangolin géant ; les primates : le cynocéphale, le cercocèbe agile, le cercopithèque ascane, le cercopithèque mitis, le cercopithèque wolfi-denti, le cercopithèque de l'hoest, le cercopithèque hamlyn, le colobe d'Angola, le colobe badius, le gorille de plaine de l'est et le chimpanzé en face claire. Parmi les carnivores on peut citer le léopard ; les tubulidentés on peut citer l'oryctérope ; les hyracoïdes on peut citer le daman d'arbre ; les proboscidiens on peut citer l'éléphant de forêt ;les artiodactyles on peut citer le potamochère, l'hylochère, le chevrotin aquatique, l'okapi, le sitatunga, le bongo, les différents céphalophes comme le nigrifron, monticole, à dos jaune, sylviculteur, callipygus, leucogaster ; l'antilope pygmée, le buffle de forêt.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate