img

Actualités

Politique

Société

Dans une déclaration faite vendredi à la presse, James Kimbayu, Coordonnateur national de l’Union de jeunes du Maniema dit suivre avec intérêt « la péripétie ridicule qui se vit ce derniers jours en république démocratique du Congo avec une vague de motions devenues monnaie courante, déstabilisant sans pitié aucune ,les provinces touchées et rendant par ce fait chimérique la décentralisation ».

« L’union des jeunes du Maniema trouve dangereuse la demande des députés visant à destituer le Gouverneur Auguy Musafiri. Les différentes motions enregistrées dans plusieurs autres provinces ont démontré que les potions sont des facteurs gratuits d’instabilité des provinces touchées » alertent les jeunes dans leur communiqué, avant de prévenir :

« Ne pouvant pas empêcher ni désorienter les députés initiateurs de la motion de défiance à poursuivre leur démarche, l’UJMA invite les acteurs politiques à préserver la stabilité des institutions chèrement acquise au prix de multiples sacrifices et à ne se laisser guider que par l’intérêt de la province au détriment des intérêts non avoués.

Nul n’est ange moins encore démon, les défis sont nombreux et ne peuvent être relevés que par la volonté de tous, un travail de titan » souligne t-il.

Si les jeunes trouvent dangereuse la démarche des députés provinciaux, la société civile aile Kamundala soutient l’initiative et annonce le dépôt de sa pétition dans les prochains jours.

Onze (11) députés provinciaux sur les 20 que compte l’Assemblée provinciale du Maniema ont signé une motion de défiance contre le Gouverneur de la province du Maniema, Auguy Musafiri N’kola. La motion a été déposée dans la matinée de ce mercredi 15 juillet au bureau de l’organe délibérant de la province du Maniema par les députés Gaspard Lutaka Kalukula et Pascal Omana Bitika. Les motionnaires reprochent notamment au gouverneur la mégestion des finances publiques.

Tony Kasongo à Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate