Maniema : un Élu dénonce "l'exploitation minière irrégulière" par une société chinoise à Kailo

Photo d'illustration


Cette dénonciation est du député national élu du territoire de Kailo, Patrick Amisi Lupia. Il l'a faite du haut de la tribune de l'assemblée nationale, à sa plénière du 25 novembre dernier. Et ce, à travers une motion d'information.

Il a, par cette motion d'information dénoncé "l'activité d'exploitation minière" qu'il qualifie d'irrégulière menée par la société chinoise Étoile d'orient dans le village Katobo, au groupement Kumba Basoko en territoire de Kailo, dans la province du Maniema.

Selon cet élu de la contrée, ladite société qui n'est que détentrice d'un permis de recherche a, au terme de la phase des recherches, "clandestinement débute avec l'exploitation industrielle sans pourtant obtenir le permis d'exploitation".

"La société Étoile d'orient est détentrice d'un permis de recherche PR 15015 sur 32 carrées délivré par le ministère des Mines depuis le 21 mai 2021 des substances minérales d'or, diamant, étain, argent et autres", a-t-il déclaré dans sa motion d'information.

Et de poursuivre :

"Qu'à ce jour la phase des recherches ayant suffisamment évolué et arrivé à terme, la société Étoile d'orient a clandestinement débute avec l'exploitation industrielle sans pourtant obtenir le permis d'exploitation et cela en violation de la législation minière en vigueur".

Cet ancien ministre provincial des Mines du Maniema renseigne en outre que "cette explication ne profite en rien à l'État congolais, moins encore ne permet pas à ladite société de signer un cahier de charges sociales avec la communauté locale impactée, car elle ne détient aucune autorisation d'exploitation".

D'où, sa demande formulée au bureau de la chambre basse du parlement congolais d'interpeller la ministre nationale des Mines.

" Nous demandons au bureau de l'assemblée nationale d'interpeller Madame la ministre des Mines de prendre toutes les dispositions utiles pour éviter ce dysfonctionnement qui crée un manque à gagner à l'État congolais et d'éviter tout soulèvement social de la communauté locale", a-t-il chuté.

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments