img

Actualités

Politique

Le député provincial Bushiri Makula Corneille soupçonne une connexion entre la cour constitutionnelle et le Vice-Premier Ministre, Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières dans la réhabilitation du Gouverneur Auguy Musafiri Nkola Myoma.

L'élu du territoire de Kailo et, l'un des députés motionnaires s'est ainsi exprimé au cours de l'émission Dialogue entre Congolais de la Radio Okapi de ce mercredi 10 janvier.

Pour lui, la réhabilitation des Gouverneurs déchus, dont celui du Maniema par le Vice-Premier Ministre Ministre de l'Intérieur Sécurité et Affaires Coutumières, en soulignant que c'est en attendant les arrêts de la cour constitutionnelle à ce sujet, laisse penser que Gilbert Kankonde Malamba était déjà au courant de l'arrêt qui allait être rendu par la cour constitutionnelle dans cette affaire bien avant que celle-ci ne se prononce.

"Nous sommes vraiment navrés de constater qu'au lieu de laisser à la cour constitutionnelle faire son travail, nous nous avons considérer que le Vice-Premier Ministre était en train de chercher à influencer cette haute cour à pouvoir se prononcer de la manière dont lui était entrain de penser sur cette question", s'est alarmé le député provincial Bushiri Makula Corneille.

À lui de poursuivre :

"Moi je pense que le Vice-premier Ministre était en train de démontrer la connexion qui existe entre lui et la cour constitutionnelle, dans la mesure où, il savait d'avance ce qui allait se passer lorsque la cour de prononcerait. Moi je pense qu'il n'y a aucune prérogative qui lui donne le pouvoir de se prononcer de la manière dont il s'était prononcé".

Il dit en outre considérer que l'État de droit prôné par le Chef de l'État est encore hypothétique du fait que selon lui, l'exécutif continuerait à influencer sur les décisions de justice.

"C'est ça notre inquiétude. Nous considérons que l'État de droit est encore hypothétique. Dans la mesure où c'est comme si c'est l'exécutif qui continue à influencer sur les décisions de justice", a-t-il ajouté.

Rappelons que le Gouverneur Auguy Musafiri Nkola Myoma réhabilité par la cour constitutionnelle de sa déchéance du 11 novembre 2020, est visé par une nouvelle motion de défiance déposée le week-end dernier au bureau de l'Assemblée provinciale, alors qu'il se retrouve toujours à Kinshasa, où il est resté depuis sa déchéance.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate