img

Actualités

Éducation

Société

Alors que la mesure suspendant les activités scolaires sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo pour raison de la pandémie du Coronavirus n'est pas encore levée, à Kindu chef-lieu de la province du Maniema non encore touchée par la Covid19, les activités scolaires clandestines sont signalées à plusieurs endroits. Certaines écoles primaires comme secondaires organisent des cours en clandestinité en faveur de leurs élèves finalistes. Nombreuses ont trouvé des stratégies pour échapper à la vigilance des forces de l'ordre censées veiller à l'application des mesures prises par les autorités du pays et de la province, dans le cadre de la lutte contre la Covid19.

Qui a donné l'autorisation ?

La question que se pose plus d'une personne et qui reste sans réponse est celle de savoir qui en est le donneur d'ordre pour l'organisation des cours en faveur des élèves finalistes. À ce sujet, un élève de sixième année des humanités dans une école de la ville que nous avons croisé sur chemin, et qui a accepté de nous parler hors micro et refusant que son image soit prise, nous a expliqué que " le chef d'établissement de son école leur aurait demandé de s'organiser avec leurs enseignants pour qu'ils puissent parachever avec les enseignements afin qu'ils soient près aux examens d'État dont la tenue est toujours confirmée par le ministre de l'EPST". Mais, "ce chef d'établissement leur aurait dit que ces enseignements ne se passent pas au sein de l'école pour échapper aux forces de l'ordre et qu'ils s'occupent de la prise en charge de leurs enseignants et qu'il ne révèle à personne que celui qui aurait initié les cours", a-t-il poursuivi. Ainsi, "les cours s'organisent à des différents lieux que l'école", a-t-il ajouté.

Un autre élève, finaliste du primaire dans une école primaire de la ville, nous a fait savoir "qu'ils étudient au sein de leur établissement scolaire. Mais la direction scolaire aurait décidée de les dispatcher dans différents groupes de 20 personnes et qu'au moment d'enseignement les portes des classes sont fermées".

Les autorités scolaires provinciales sont-elles complices?

Contactés par election-net.com, le ministre provincial de l'éducation Katisamba Makubuli Corneille refuse de confirmer les faits et parle d'une rumeur.

" Nous ne pouvons pas nous fier aux rumeurs parce qu'il n'y a même pas une preuve tangible. D'ailleurs au Maniema, on a observé scrupuleusement cette mesure. Il n'y a aucune école qui organise cette activité. Ce sont des rumeurs", a-t-il déclaré.

Le Proved de la province éducationnelle Maniema 1 Ntumba Ndaye Nestor basé à Kindu, a quant a lui demandé à election-net.com de signaler auprès de ses services les écoles qui organisent les cours en vue de les sanctionner.

" Organiser les cours, ça, c'est trop dur. Il faut me signaler qu'aller voir dans telle école, on a ouvert les portes des salles de classes et que les enfants sont là, je punis. Mais avec l'enseignement à distance nous avons autorisé à ce que les enfants étudient dans des familles à la maison, là où il y a 3, 4 élèves dans une même avenue qui peuvent se regrouper en famille à côté des parents, ils peuvent suivre les émissions " école à distance". Là où vous trouvez qu'on a ouvert les portes des salles de classes, là vous me signaler et l'inspection puni directement", a-t-il dit.

À l'absence d'un suivi rigoureux des autorités scolaires provinciales et des forces de l'ordre de la mesure suspendant les activités scolaires sur l'ensemble du pays, les cours continuent à être organisé en clandestinité à Kindu en faveur des élèves finalistes du primaire et du secondaire dans l'espoir qu'ils passeront les épreuves d'État (Tenafep et Exetat). Entre temps, l'année scolaire 2019-2020 qui devrait selon le calendrier scolaire être clôturée officiellement ce jeudi 02 juillet 2020 par la proclamation des résultats scolaires, n'a pas été clôturée. Cependant, le ministre de l'EPST continue à affirmer que l'année scolaire 2019-2020 ne sera pas déclarée blanche.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate