img

Actualités

Politique

Société

L'organisation non gouvernementale  action humanitaire pour la paix et le développement dénonce le traitement subit  par le chef de bureau ad intérim de la Monusco Kindu  lors des manifestations anti Malonda organisées dans la capitale provinciale du Maniema.

Pour son coordonnateur,  KATAKO Zacharie ,il  n'y avait pas eu de confusion entre la victime qui était pourtant identifié comme agent des nations unies à travers son badge   et les manifestants  tous dispersés par  des gaz lacrymogènes des éléments de  la police.L'agent onusien a même été molesté  par la police devant le maire de la ville et le commandant de la police  qui ont  ordonné son arrestation,celui-ci dans ce cafouillage a perdu son clef de contact. 

A lire aussi: Kindu/Marche Anti Malonda: Le chef du sous-bureau de la Monusco brièvement interpellé

Face à cet incident, L'ONGD invite  l'auditeur supérieur militaire  de garnison de Kindu à interpeller le commandant de la police et ses éléments  qui apparaissent sur la photo et exiger la restitution de ses biens perdus lors de l'interpellation.

Pour rappel, Fodé Lande , chef de sous bureau ad intérim  de la Monusco Kindu ,et  coordonnateur du bureau conjoint des nations unies aux droits de l'homme, a été brièvement interpellé  lundi 13 juillet 2020, lors des manifestations des partis  de l'opposition et quelques membres de mouvements citoyens   contre l'entérinement par l'Assemblée nationale, de Ronsard Malonda  à la tête de la CENI et les propositions de  lois Minaku et Sakata. Il était en plein exercice de monitoring  et suivi du déroulement des  manifestations  anti Malonda dans la ville de kindu.

A lire aussi: Kindu : Marche étouffée, le mémo de Lamuka déposé à l’Assemblée Provinciale

Kindu/Marche anti Malonda : Un activiste de Filimbi interpellé

Tony Kasongo à  Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate