img

Actualités

Sécurité

Selon Saidi Vumba président de la société civile forces vives antenne de Salamabila qui livre la nouvelle à election-net.com, leur libération des mains de leurs ravisseurs, les miliciens maï maï malaïka, est intervenue le matin de ce mardi 21 juillet 2020.

D'après toujours lui, elles ont été toutes libérées et elles auraient témoignées dans une radio locale qu'elles ont été bien entretenues pendant leurs captivité.

"J'ai une bonne nouvelle à vous informer : les femmes emportées sont maintenant retournées. Nous les avons récupérés ce matin, toutes les femmes sont devant moi: 7 filles et 7 femmes mariées", a déclaré Saidi Vumba.

À la question d'election-net.com cherchant à savoir les circonstances de leur libération, le président de la société civile forces vives antenne de Salamabila s'est montré réserver, se limitant à nous dire qu'il y a eu beaucoup de démarches sans dire lesquelles et que le plus important, leur libération, a été obtenue.

"Nous avons fait beaucoup de démarches, comprenez qu'elles sont récupérées déjà, c'est le plus important", a-t-il indiqué. Et d'ajouter : "Elles sont en bon état, elles l'ont déclarées aux médias locaux, elles n'ont pas été tabassées selon elles mêmes, elles n'ont pas été violées, elles ont été au moins bien encadrées".

Signalons que leur libération intervient après 2 jours de captivité en brousse par des miliciens maï maï malaïka. Elles avaient été enlevées le samedi 18 juillet dernier au village Matchapano situé à 5 kms de Salamabila centre dans le territoire de Kabambare au sud Maniema, alors qu'elles se rendaient dans un étang piscicole pour acheter les poissons à revendre.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate