img

Actualités

Politique

Opposés aux dernières initiatives du Vice-Premier ministre sortant de l'Intérieur, les députés provinciaux rejettent avec fermeté la réhabilitation annoncée du Gouverneur Auguy Musafiri.

Gilbert Kankonde a dans une décision du03 février dernier décider de réhabiliter tous les gouverneurs déchus par les différentes assemblées provinciales à travers le pays. Cette situation C'ette situation est Surprise parce que le Cabinet du Président de la République avait déjà rappelé à tous les membres du Gouvernement Sylvestre Ilunga d'expédier seulement les affaires courantes, et soumis à un certain nombre des mesures conservatoires prises par la Haute hiérarchie du pays.

Le Premier Ministre sortant a même publié un communiqué demandant à toute son équipe de respecter scrupuleusement ces mesures conservatoires édictées. Mais apparemment, constatent les observateurs, le VPM Gilbert Kankonde Malamba se croit sorti de la cuisse de jupiter.

Son Message Officiel susdit adressé à tous les présidents des Assemblées provinciales concernant la réhabilitation immédiate des gouverneurs destitués a suscité la colère de la majorité des députés provinciaux du Maniema dont 15 sur 22 que compte l'institution provinciale .

Dans une déclaration jeudi à Kindu ,Ils fustigent l'ingérence flagrante du VPM de l'intérieur dans les attributions et compétences dévolues aux assemblées provinciales dans l'unique but, affirment-ils, de justifier ses combines au profit des gouverneurs déchus légalement.

«Rappelons à monsieur Gilbert Kankonde l'observance stricte de l'article 151 de la Constitution et son incompétence à se prononcer sur une matière pendante devant la Cour constitutionnelle».

«Tout en réitérant notre soutien à la vision du Président de la République, Chef de l'État, son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et notre appartenance à l'Union sacrée, considérons nul et de nul effet le message sus-évoqué et tenons pour responsable monsieur Gilbert Kankonde Malamba pour toutes les conséquences qui découleront de sa forfaiture», préviennent les élus provinciaux de Maniema avec un ton sévère.

Inès Ifwanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate