img

Actualités

Sécurité

Société

Le Ministre Provincial de l'Agriculture, Développement Rural, Pêche et élevage du Maniema alerte sur une probable insécurité alimentaire en province. Cette situation est consécutive aux inondations des eaux des pluies et du fleuve Congo, qui ont envahi les cultures, a indiqué dans une interview à election-net.com ce mardi 12 mai Kanefu Sumaili John Ministre Provincial de l'Agriculture, Développement Rural, Pêche et élevage.

"(…) Il se projette une insécurité alimentaire d'ici-là, si on ne fait pas attention. Il y a eu inondations par les eaux des pluies et du fleuve qui ont comme conséquences, l'envahissement des cultures. Les cultures ont leurs caractéristiques morphologiques. Il y a des cultures qui aiment l'eau et il y a des cultures qui n'aiment pas l'eau. Même si ça aiment de l'eau, mais pas l'eau en permanence. C'est ainsi qu'il y a eu flétrissement par les eaux des inondations de plusieurs cultures. Plusieurs agriculteurs ont perdu leurs cultures en champ et aussi dans les maisons de stockage, il y a eu les cultures qui ont été attaquées par les eaux et ça pourries. La situation est sévère", a-t-il déclaré.

D'après toujours lui, 5140 ménages agricoles sont affectés par les inondations dans les territoires de Punia, Kailo, Kibombo, Kasongo et la ville de Kindu et son hinterland. À lui d'ajouter que ces ménages ont vu leurs champs envahi par les eaux du fleuve Congo, leurs stocks de semences détruits et le peu d'outils aratoires qu'ils avaient, emporté par les eaux. C'est ainsi qu'une note de plaidoyer de son ministère a été transmise par le gouverneur de Province au Ministre National de l'Agriculture et aux partenaires techniques et financiers de la province, dont la FAO, a-t-il poursuivi. Cette assistance sollicitée concerne notamment: les semences vivrières (maïs, riz, niébé, soja); les semences maraîchères (amarantes, chou, tomate, piment); les outils aratoires (bèches, houes, limes, haches, brouettes, arrosoirs, machettes, pulvérisateurs), les équipements (bottes, imperméables, fil-nylon, rubans métriques) et quelques têtes de bétail, peut-on lire dans sa note de plaidoyer.

Il invite par ailleurs les agriculteurs à ne pas se décourager. Car, le gouvernement provincial s'investit pour remédier à cette situation a-t-il souligné.

Il leur demande également à commencer les activités pré-culturales pour la saison A.

"(…) Aux agriculteurs de de ne pas croiser les bras, de se mettre au travail. Comme nous tendons vers la fin de la saison B, il y a d'autres qui commencent à récolter, d'autres qui sont en pleine récolte. Qu'ils commencent déjà les activités pré-culturales pour la saison A. Que les agriculteurs tiennent au calendrier agricole pour qu'avec la suite, qu'ii aient encore d'autres cultures", a-t-il conclu.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate