img

Actualités

La guerre entre Stéphane Kamundala, président de Coordination de la Société Civile forces vives du Maniema et le Gouvernement Provincial du Maniema est loin de s'achever.

Le coordonnateur de la société civile forces vives du Maniema est, selon la radio KFM émettant à Kindu sous mandat d'amener.

Le dit mandat est d'après la même source, signé par le procureur général près la cour d'appel de Kindu.

À en croire la radio KFM, ce mandat fait suite à une plainte déposée par le Gouverneur de province Musafiri NKOLA Mioma Augy qui accuse Stéphane Kamundala de diffamation contre l'autorité lors de sa dénonciation d'un probable détournement des fonds alloués aux sinistrés des inondations dans la ville de KINDU.

Cette information n'est pas par contre confirmée par le Camp du Gouverneur. Le conseiller juridique du gouverneur indique à election-net.com que le mandat d'amener a été émis sur saisine d'office du procureur.

"Le gouverneur s'était plaint au Barreau. Il y a un dossier en cours. Pas au parquet", a brièvement écrit à election-net.com Maître Juvénal Djende conseiller juridique du gouverneur du Maniema.

Contacté par election-net.com, Stéphane Kamundala s'est refusé de tout commentaire nous fixant rendez-vous au tribunal de paix de Kindu où il est invité à comparaître ce vendredi 24 avril 2020.

Réagissant toujours sur la radio KFM depuis Kinshasa, le secrétaire exécutif de la société civile forces vives en RDC, République Démocratique du Congo, Liévin Labu parle d'un combat engagé par le Gouverneur du Maniema contre la société civile forces vives.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate