img

Actualités

Politique

Société

L'assistance du gouvernement congolais aux sinistrés des inondations du fleuve Congo à Kindu suscite une vive polémique dans la ville Chef-lieu de la Province du Maniema.

Après le débat sur l'arrivée à Kindu d'une forte délégation des parlementaires du Maniema et leurs accompagnateurs qui devraient acheminés une autre partie de l'assistance du gouvernement central à Kindu, ainsi que quelques ressortissants du Maniema bloqués à Kindu ; délégation qui jusque-là n'est pas à Kindu et dont l'arrivée serait annulée suite selon certaines sources, à la crainte des autorités du risque d'importation de la pandémie du Coronavirus, ou encore au refus des certains acteurs politiques du Maniema vivant à Kinshasa de ne pas laisser cette délégation atterrir à Kindu, pour d'autres sources ; c'est autour maintenant de la distribution de l'assistance aux sinistrés d'alimenter les débats à Kindu.

Alors que le gouvernement provincial du Maniema a débuté lundi 20 avril 2020 à la surprise générale de tous, avec la distribution du cash aux sinistrés des inondations, les réactions ne se sont pas faites attendre à Kindu.

Si le gouvernement provincial pensait à un pari gagné, c'était sans compter sur une frange importante de la société civile. Les premières voix à s'élever sont venues de la commune d'alunguli de la rive droite du fleuve Congo.

Plus touchées par les inondations avec un plus grand nombre des sinistrés, seulement quelques victimes retrouvées dans des salles des classes d'une école de la place ont reçu des jetons d'une valeur de 600 000 fc de la part de l'équipe descendue sur le lieu, laissant pour compte plusieurs autres victimes installées dans des familles d'accueil, alerte l'antenne locale de la Société Civile forces vives.

Elle accuse par ailleurs le Vice-gouverneur qui a supervisé l'opération sur terrain d'avoir procédé à une sélection sélective des sinistrés, avant de déplorer que des faux sinistrés ont été inscrits sur les listes, et ont reçu les fonds au détriment de vrais sinistrés.

La polémique s'est amplifiée ce mardi 21 avril avec la montée au créneau des 3 différentes organisations de la Société Civile, notamment la Société Civile forces vives du Maniema, la Nouvelle Société Civile, Coordination Provinciale du Maniema et la Nouvelle Dynamique de la Société Civile.

À travers des déclarations dans les stations de radio de Kindu, elles dénoncent le flux qui caractérisent selon elles l'opération.

Pour le Président de la Coordination Provinciale de la Société Civile forces vives du Maniema par exemple, le montant des 600 000 fc remis à chaque ménages sinistrés, est de loin inférieur aux prévisions.

"La Société Civile forces vives est tombée sur l'état prévisionnel de l'assistance des sinistrés de la montée des eaux dans le fleuve Congo qui avait été envoyé à Kinshasa par le gouvernement provincial, paraphé et signé par le Gouverneur de Province. Ils ont fait un budget tel que chacune des maisons devrait avoir 50 tôles, 50 madriers, 50 chevrons, 15 kgs des clous de tôles et 15 kgs des clous de 10 cm. Leurs calculs faisaient état de 308 345 000 fc et il y avait aussi le budget pour les territoires. Au niveau du gouvernement central, on a envoyé la totalité du montant demandé par le gouvernement provincial pour d'abord la ville de Kindu, donc 308 345 000 fc . Il se fait malheureusement que pour le gouvernement provincial, au lieu de se contenter de ces 251 maisons qui devraient obtenir 50 tôles avec le reste, ce qui donnerait un montant au-delà de 600 000 fc par famille ; nous apprenons avec amertume que d'autorité, le gouvernement provincial commence à distribuer aux gens 600 000 fc. Ce qui va à l'encontre de l'état prévisionnel financé par le gouvernement congolais", déclare Stéphane Kamundala Masimango.

Il crie en sus au détournement, en indiquant poursuivre avec les investigations qu'il promet d'annoncer à leur terme les résultats.

Nos démarches pour obtenir la obtenir la réaction des autorités provinciales se sont avérées vaines. Mais un proche du Vice-gouverneur a indiqué à election-net.com que son Chef qualifie ses accusations des mensongères, et qu'il prend en témoin les sinistrés qui attestent avoir reçu l'assistance du gouvernement central.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac,à Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate