Mandat d’arrêt contre Poutine : cette réaction de la Chine qui met en cause la démarche de la CPI

Les présidents chinois et Russe. Ph de tiers


La Chine a appelé lundi 20 mars 2023 la Cour pénale internationale (CPI) à éviter le « deux poids deux mesures », après l’émission par cette juridiction d’un mandat d’arrêt contre le président Russe, Vladimir Poutine.

Le président russe est accusé par la CPI, basée à La Haye (Pays-Bas), de crime de guerre pour « déportation illégale » d’enfants ukrainiens dans le cadre du conflit entre Moscou et Kiev.

La réaction chinoise survient quelques heures avant le début d’une visite d’État du président Xi Jinping en Russie, la première en près de quatre ans, lors de laquelle il s’entretiendra avec Vladimir Poutine.

«Éviter la politisation»

« La Cour pénale internationale doit adopter une position objective et impartiale, respecter l’immunité de juridiction des chefs d’État en vertu du droit international », a déclaré lundi Wang Wenbin, un porte-parole de la diplomatie chinoise, en réponse à une question sur le sujet.

L’institution doit « éviter la politisation et la politique du deux poids deux mesures », a-t-il souligné devant la presse, dans une référence aux autres interventions militaires ne donnant lieu à aucun mandat d’arrêt de chef d’État.

Wang Wenbin était interrogé sur l’opportunité pour Xi Jinping de confirmer sa visite d’État en Russie malgré ce mandat d’arrêt international à l’encontre de Vladimir Poutine.

Pékin veut «jouer un rôle constructif»

« Les deux parties […] vont pratiquer un véritable multilatéralisme, promouvoir la démocratie dans les relations internationales, construire un monde multipolaire, améliorer la gouvernance mondiale et contribuer au développement et au progrès du monde », a répondu Wang Wenbin.

« La Chine maintiendra sa position objective et juste sur la crise ukrainienne et jouera un rôle constructif dans la promotion de pourparlers de paix. »

La Chine n’a pas condamné publiquement l’invasion russe et critique les États-Unis pour leurs livraisons d’armes à l’Ukraine ainsi que l’Otan pour n’avoir pas pris en compte les préoccupations russes en matière de sécurité.

Pékin appelle toutefois au dialogue ainsi qu’au respect de l’intégrité territoriale de tous les États y compris donc de l’Ukraine.

Avec Ouest-France 

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Russie: Vladimir Poutine prête serment pour un cinquième mandat
  • Russie : Vladimir Poutine limoge le ministre de la Défense Sergueï Choïgou
  • Russie-Chine : les enjeux implicites de la visite de Vladimir Poutine à Pékin

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments