img

Actualités

Le Mali vit à l’instant une situation douloureuse ; les opposants sont sortis dans la rue pour assiéger la chaine de télévision publique y compris l’Assemblée nationale avec un seul mot d’ordre : le départ d’Ibk.

Un mort est enregistré lors de la manifestation contre le président selon une source hospitalière et de la Primature.

À lire aussi: MALI : grogne à Bamako, la démission du président Ibrahim Boubacar très attendue

«Nous avons enregistré un mort à la morgue», a déclaré à l’AFP le Dr Yamadou Diallo, en service à l’hôpital Gabriel Touré de Bamako.

Le décès a été confirmé par un responsable de la Primature. Jointe par téléphone, Fatou Dada nous indique que la situation est pénible.

Selon elle, IBK doit sauver vie humaine des maliens, nous dit-elle à notre téléphone. Elle a parlé avec nous au téléphone avec les larmes aux yeux.

A l’en croire, IBK a déçu tout un peuple.

Mapote Gaye à Dakar nous y reviendrons.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate