img

Actualités

Internationale

La mission de la Cedeao charge Ibrahima Boubacar Keita à former d’urgence un gouvernement d’union nationale. En conférence de presse ce dimanche, Goodluck et Cie suggèrent un gouvernement d’union nationale.

"Nous avons rencontré le M5 quatre fois et nous n'avons pu rapprocher nos divergences", a confirmé ce dimanche Goodluck Jonathan, lors d'une conférence de presse à Bamako. Il a précisé qu'il n'était pas dans les attributions de la Cédéao de chercher à obtenir la démission du président Keïta.

A l’en croire, la médiation demande la mise en place "de toute urgence d'un gouvernement d'union nationale, sur la base du consensus", dont 50% des membres seront issus de la coalition au pouvoir, 30% de l'opposition et 20% de la société civile.

Aussi, la mission de la Cedeao exige  la nomination d'une nouvelle Cour constitutionnelle chargée d'examiner en priorité le litige électoral autour des législatives de mars-avril.

Mapote Gaye Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate