img

Actualités

Internationale

Conspué par les manifestants maliens, le fils d'Ibrahim Boubacar Keïta, Karim Keïta, a démissionné, lundi soir, de la présidence de la Commission parlementaire de la Défense, affirmant ne plus vouloir "être un argument pour des personnes en mal de programme".

Dans une déclaration publiée sur Twitter, lundi, Karim Keïta affirme que, dans le contexte de contestation actuelle, "certains ont fait de ma modeste personne un fonds de commerce politique, d'autres un déversoir de leurs ambitions inassouvies. Rien ne m'aura été épargné". Le fils du président malien, l'une des personnalités publiques sur lesquelles se concentre la contestation en cours dans le pays, a annoncé, lundi 13 juillet, démissionner de l'importante présidence de la Commission parlementaire de la Défense, informe france24.

Pour le fils d’IBK, il n’envisage de mettre "le Mali au-dessus de tout", mais ne veut "plus être un argument pour des personnes en mal de programme". Compte tenu de cela, il a pris la décision de rendre le tablier de la présidence de la commission de la Défense. Malgré tout, il reste parlementaire.


Mapote Gaye Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate